Charte éthique

1. Le Thérapeute se doit d'être ponctuel et d'accorder un temps convenable à chaque personne reçue sauf en cas de retard de la personne il ne pourra pas empiéter de manière démesurée sur le temps de la personne qui est reçue pour le rendez vous suivant.

2. Le Thérapeute homme ne s'isolera pas avec une femme étrangère sans une troisième personne ( un mahram qui est un homme avec qui le mariage est interdit ou à défaut de mahram une autre femme).

3. Le Thérapeute n'as pas à prendre les coordonnées personnelles des femmes qu'il reçoit ou leur faire de quelconque allusions, il sépare obligatoirement le professionnel et le privé.

4. Le Thérapeute n'aura pas de contacts physiques avec les femmes pour la pratique de la Roqya, ni avec la main, ni avec un tissu, un gant ou quelconque objet.

5. La Roqya étant liée au monde de l'invisible, le thérapeute se devra d'être prudent dans le diagnostic, la certitude appartient uniquement à Allah, nous ne pouvons modestement que formuler des hypothèses.
De plus si le diagnostic n'est pas jugé utile pour la personne reçue, l'hypothése diagnostique ne sera pas transmise et il se concentrera sur des conseils pratiques.

6. Le Thérapeute se limitera à la récitation de Coran, aux invocations et ne conseillera que secondairement des produits (uniquement ce qui a une preuve dans le Coran et les paroles prophétiques comme le miel, l'huile d'olive, l'eau ...) quant au reste des choses qui ont été validées par expérience des praticiens de la Roqya nous nous abstiendrons sans pour autant juger toute les pratiques différentes de la notre.

7. Le Thérapeute se doit de viser l'autonomie du patient et non pas sa dépendance par la mise en place de conseils pratiques personnalisés. Il ne doit pas se limiter à réciter uniquement jusqu'à la fin du rendez vous mais accompagner une récitation suffisante de connaissances utiles au long terme pour le patient. Le but premier est d'amener tout personne à pratiquer elle même la Roqya selon ses capacités.

8. Le Thérapeute est présent dans une structure hiérarchisé, il participera obligatoirement à des réunions afin de profiter de l'expérience de tous et d'échanger pour une amélioration de nos pratiques. Pour le bien des patients la direction se réserve le droit de faire un rappel aux thérapeutes et de cesser une collaboration en cas de faute grave ou en cas de répétitions  de non respect de cette charte.